« On m’a imposé le 49.3 » : Manuel Valls rejette la faute sur les frondeurs

  • 27 janvier 2017

« #SAYPASMOISAYLESFRONDEURS – Ce sont plusieurs épisodes qui ont marqué la majorité. Et qui ont contribué à accélérer les divisions au sein du Parti socialiste : le recours par le gouvernement à l’article 49.3 afin de faire adopter un texte sans vote. A la tête du gouvernement, Manuel Valls a eu recours à six reprises pour faire adopter deux textes : le projet de loi Macron sur la croissance en 2015 – au grand regret du ministre de l’Economie de l’époque – et le projet de loi El Khomri, la loi Travail, en 2016. »

Lire l’article sur le Lab d’Europe 1